Permis de Feu

Prévention des risques
Le permis feu consiste en une liste de points à vérifier afin de limiter les incendies et explosions lors de travaux par point chaud.
Avant les travaux
Vérifier que les appareils sont en parfait état (tension convenable pour l’appareillage électrique).
Éloigner, protéger ou couvrir de bâches ignifugées tous les matériaux ou installations combustibles ou inflammables et, en particulier, ceux qui sont placés derrière les cloisons proches du lieu de travail. Éventuellement, arroser le sol et les bâches de couvertures.
Si le travail doit être effectué sur un volume creux, s’assurer que son dégazage est effectif.
Aveugler les ouvertures, interstices, fissures, etc. (sable, bâches, plaques métalliques, etc.).
Dégager largement de tout matériel combustible ou inflammable le parcours des conduites et tuyauteries traitées.
Disposer à portée immédiate les moyens d’alarme et de lutte contre le feu. Ceux-ci devront comporter au moins un extincteur de CO2 de 2 kg et un extincteur à eau pulvérisée de 9 litres.
Désigner un auxiliaire instruit des mesures de sécurité.
Rédiger et faire signer le document permis de feu.
 
Pendant les travaux
 
Surveiller les projections incandescentes et leurs points de chutes.
Ne déposer les objets chauffés que sur des supports ne craignant pas la chaleur et ne risquant pas de la propager.
 
Après les travaux
 
Inspecter le lieu de travail, les locaux adjacents et les environs pouvant être concernés par les projections d’étincelles ou les transferts de chaleur.
Maintenir une surveillance rigoureuse pendant deux heures au moins après la cessation du travail.