Eclairage de sécurité

On distingue 3 types d’éclairage :

L’éclairage normal
L’éclairage de remplacement
L’éclairage de sécurité (à fonction d'évacuation ou d'ambiance / anti-panique)


Définitions
 
Eclairage normal : éclairage alimenté par la source normale (EDF).
Eclairage de sécurité éclairage alimenté par la source de sécurité (quand la source normale n’alimente plus).
Eclairage de remplacementtout ou partie de l’éclairage normal, alimenté par la source de remplacement.

Etat de veille état dans lequel les sources d’éclairage de sécurité sont prêtes à être mise en fonction si il y à une interruption de l’alimentation de l’éclairage normal. 

Etat de fonctionnement en sécuritéétat dans lequel l’éclairage de sécurité fonctionne, alimenté par la source de sécurité.

Etat d’arrêt état dans lequel le système d’éclairage de sécurité est mis hors service involontairement.
 
 
 
Eclairage de sécurité
 
 

Pendant l’exploitation du bâtiment, il doit être à l’état de veille.


Il doit rester en service si la source normale ou la source de remplacement disparaît, par l’intermédiaire de la source de sécurité, et ce pendant une heure au moins par une batterie d’accumulateurs ou par blocs autonomes d’éclairage de sécurité (BAES). 

L’éclairage de sécurité possède 2 fonctions :
L’éclairage d’évacuation
L’éclairage d’ambiance ou anti-panique 

Il doit permettre à toute personne d’accéder à l’extérieur, en assurant l’éclairage des cheminements, des sorties, des indications de balisage, des obstacles et des indications de changement de direction
 
1 - L'ECLAIRAGE A FONCTION EVACUATION

Il est obligatoire dans les locaux pouvant accueillir plus de 50 personnes, les locaux de plus de 300m² en étage et au RDC, de plus de 100m² en sous-sol
Dans les couloirs ou dégagements, les foyers lumineux ne doivent pas être espacés de plus de 15m.
 
 
2 - L'ECLAIRAGE A FONCTION AMBIANCE OU ANTI-PANIQUE

Il est obligatoire dans les locaux pouvant accueillir 100 personnes en étage et au RDC, 50 personnes en sous-sol
Il assure l'éclairage des dégagements et diffuse une lumière qui permet aux occupants de ne pas être totalement plongés dans le noir durant l'évacuation. 
 
 
Entretien et controle
 
- Obligation de disposer de lampes de rechange pour l’éclairage de sécurité.

- Les notices de fonctionnement et de maintenance doivent être annexées au registre de sécurité.
 
 
 
L’exploitant doit s’assurer périodiquement :

Une fois par mois : du passage à la position de fonctionnement en cas de défaillance de l’alimentation normale (vérification de l’allumage de toutes les lampes). 

Une fois par mois : de l’efficacité de la commande de mise en position de repos à distance et de la remise automatique en position de veille au retour de l’alimentation normale. 

Une fois tous les six mois : de l’autonomie d’au moins 1h.
Certains blocs autonomes comportent un système automatique de test intégré (SATI) qui peuvent effectuer ces opérations et indiquer l'état du bloc par l'intermédiaire d'un témoin lumineux